Le retour à la terre et les néo-ruraux en Ardèche

L’Université Populaire du Vivarais organise une conférence sur le thème
 
          Le retour à la terre et les néo-ruraux en Ardèche

                         Jeudi 26 avril 2018 à 17h00
                        Centre multimedia de Lamastre
 
animée par
 
Catherine ROUVIÈRE
Docteure en Histoire
 
Pourquoi depuis les années 1960 et Mai 1968, l’Ardèche est-elle la destination pionnière et emblématique de vagues successives de populations urbaines désireuses de retourner à la terre dans les territoires désertifiés du territoire français?
Des précurseurs, tels Pierre Rabhi, aux « nouveaux autarciques » des années 2000, en passant par les hippies post-soixante-huitards, quels sont les ressorts de cette démarche et qu’expriment-ils à l’égard de la société? Comment s’effectue la rencontre puis l’acculturation entre anciens et nouveaux habitants? Quels en sont les résultats tant à l’échelle locale que nationale?
En mobilisant une grande variété de sources, Catherine Rouvière, professeure agrégée, docteure en histoire, chercheuse au Centre d’histoire sociale du Xème siècle (Université Paris1-CNRS) analyse l’évolution de leurs profils et de leurs motivations au gré du contexte économique et politique.

Puis elle montre que leur intégration longue et difficile transforme leurs lieux d’implantations en autant de foyers d’expérimentation multidimensionnelle revitalisante tandis que la dynamique migratoire en direction des campagnes s’amplifie depuis les années 2000.
 
Alain JAMMET
L’article précédent : http://www.

Continuer à lire sur Lamastre.net...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.