Voyage a pied à travers le Vivarais et le Velay en 1841

En 1841, un jeune pasteur genevois, François David Delétra, sillonne les contrées protestantes d’Ardèche et de Haute-Loire : il est chargé de donner des prédications de réveil. En même temps il doit combattre le « méthodisme ». Il écrit des lettres, des rapports et un journal, sans se cantonner au domaine religieux. Il décrit le pays et les mœurs de ses habitants. Il n’aime pas toujours ce qu’il voit, et il le dit crûment.

Continuer à lire sur Lamastre.net...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.