UNE REOUVERTURE AU GOUT D’ESSENTIEL

On se souvient tous du silence qui a baigné d’un coup nos vies, réduites brutalement, en raison de la crise sanitaire, à ce qui paraissait alors « essentiel ». Et nous dûmes, la mort dans l’âme, fermer nos salles de cinéma et tous les lieux culturels.

Continuer à lire l'article sur Écran Village...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.