LES 60 ANS DES ACCORDS D’EVIAN

2022 est marqué par le 60 e anniversaire des accords d’Évian et du cessez-le-feu qui ont mis fin à la guerre d’Algérie. Cette « guerre sans nom » a aussi été une guerre sans image. L’État français a en effet longtemps exercé une puissante censure, empêchant les médias en général, et les cinéastes en particulier, d’en rendre compte. Le cinéma a donc traité de la guerre d’Algérie de façon très discrète. Dans les années 1960, les rares cinéastes qui le font, sont contraints de procéder par allusion pour échapper à la censure. Dans les années 1970, certains d’entre eux adoptent un ton plus politique, voire militant, au message plus directement anti-colonial.

Continuer à lire l'article sur Écran Village...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.